Home»A la Une»L’Ascension à Vauvert

L’Ascension à Vauvert

2
Shares
Pinterest Google+

Une belle capelado pour la course camarguaise du jeudi de l’Ascension à Vauvert. Les groupes Folkloriques les Cabidoules du Cailar, le groupe Pantaï de Camargue et la pena Gardounenque mettent l’ambiance pour cette course qui n’aura jamais réellement décollée. La 1ere partie fut solide avec un très bon Vincent pour finir. En seconde partie Aioros sera lui aussi un sacré client. Margasse n’aura pas le rendement attendu tout comme Icare et Jazz censés finir la course de manière spectaculaire. Côté raseteurs Favier et Four à gauche avec un Poujol à l’expérience tout comme Auzolle puis à droite Katif pour tirer la course avec Belgourari.

Marcias Mailhan : Tout va très vite a la 3e minute on est déjà à la seconde ficelle. Une seconde ficelle qu’il défendra en durcissant sa course avec quelques belles ripostes après Favier, Four, Poujol et Belgourari. Un Carmen au retour réprimandé par le public.

Ivanoé Blatiere : Commence sa course en naviguant et prenant les rasets à la traverse. Aux ficelles il se cale un peu et vient conclure aux planches après Favier, Poujol et Mascarin. Rentre une ficelle en silence le disque n’aurait pas été de trop.

Vincent Aubanel : Placé il attend les hommes, Favier se fait embarquer le bras déséquilibrer pour une belle frayeur. Solide il en laisse passer mais peut comme avec Katif et Belgourari nous offrir de belles poursuites. La seconde ficelle rentre avec les honneurs.

Aioros Baumelles : Solide il se place et tricote au moment de poser la main et même ensuite. Katif et Belgourari se retrouvent dans les cornes en musique. Martin est raccompagné corne en avant. Favier nous fait passer le frisson pour une arrivée cornes pointées. Les bobines retournent au toril en fanfare.

Margasse Rambier : Sort avec du pétard se jette fort d’emblée et vient conclure sur Katif et brise une planche après Auzolle .Puis va se calmer et durcir sa course. Une grosse envolée après Poujol. Une belle anticipation sur Favier et une nouvelle finition sur Katif qui s’offre sa 1er ficelle avec une standing ovation. La seconde rentre avec Carmen.

Icare Paulin : Ce n’est plus l’Icare explosif que l’on connaissait il n’aime pas qu’on lui touche la tête et baisse à la rencontre. Sa course manque de rythme il viendra tout de même frapper après Four, Poujol, Favier, Allam. Rentre au terme d’un quart d’heure plus que mitiger en silence.

Jazz Hervas HP : On s’attendent à un festival d’actions pour finir en beauté cette course mais il ‘en sera rien le taureau se montrera vaillant dans les séries avec quelques arrivées au ras des barricades. Poujol, Katif lui font accomplir de joli coup de barrière. Un très gros coup sur Poujol ou le taureau retombe mal. Il finit sa course par un dernier coup de barrière après Auzolle. Silence au retour.

Points As: Belgourari 14, Auzolle Katif 12, Poujol 8, Favier 5, Four et Martin 4.
Leclercq Davy

Previous post

Paluds de Noves et Sergent de Plo

Next post

François Martin face à Toronto

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.