Home»A la Une»Vidéo : Palme d’Or, 1ére journée

Vidéo : Palme d’Or, 1ére journée

5
Shares
Pinterest Google+


Ulmet le cocardier et Jupiter le spectaculaire. Cadenas maillot jaune

La première journée de la Palme d’Or, course unique aux As, s’est disputée avec une très belle affluence, l’affiche proposée par Daniel Simeon y était pour quelque chose bien entendu. Ne serait-ce que par la présence du formidable Jupiter? En préambule, une Marseillaise pleine d’emotion, chantée par tous, suivi d’un hommage à Crin-Blanc, thème du spectacle actuel de Renaud Vinuesa. Avant une superbe roussataïo et un défilé folklorique, apte à rassembler tout le peuple de bouvine, en ces temps troublés. 10 tenues blanches à l’appel de l’excellent Aurelien Laget. Avec une équipe motivée, le résultat a été à la hauteur. Et les deux protagonistes d’Arles ont entamé leur duel. Cadenas a été omnipresent, mais Zekraoui a effectué de belles offensives. Favier a été hyperactif. D’ailleurs, ils ont été les 3 seuls à marquer des points de bonification pour la Palme d’Or.

Le premier, Boër de l’Occitane assure son quota habituel d’actions puissantes aux planches. Droite-gauche,il percute…La bagarre est lancée et il répond sans aucune hésitation. La 1ere ficelle, ouverte par Zekraoui, ciblée, en toute logique est pour lui. Et le taureau continue ses belles interventions, tout en gardant la seconde. Très belle séance. Dynamique dès son entrée, Cohiba de Fabre-Mailhan va se livrer à fond pour les rubans,levés en 3 minutes. Aux ficelles, il s’exprime lui aussi de tous les bords. Mais, il emboîte plus à gauche, comme après Favier et Zekraoui, pour la musique à chaque fois. En cocardier affirmé, il conserve ses ficelles, pourtant doublées. Belle performance lui aussi. Le costaud Trancardel de Bon va céder ses attibuts en 3 minutes. Puis il enclenchera dess réponses pointues (Zekraoui, Favier, Cadenas). Une ficelle ouverte lui donne l’occasion de montrer de jolie réparties, musicalement saluées. 11 grosses minutes bien présentes. 45 secondes et Ulmet de Blanc est déjà aux ficelles, le temps d’une poursuite – émotion sur Cadenas! A partir de là, il commence à distiller des tampons, pattes sur l’estribo. Placé contre les planches, il surveille tout mais à la 6eme, Zekraoui ôte sa première. Cadenas se fait enfermer et Zekraoui le fait exploser plusieurs fois. Allam le libère à la 14eme. Une course majuscule…Même tarif pour Biterrois de Rouquette, 50 secondes pour la perte des pompons. Pris dans la nasse, il est entrepris dans la pagaille. ..Capable de se soulever après Cadenas et Favier, il est toutefois une proie. Cadenas et Sanchis pour les bobines, au terme de dix minutes brouillonnes. Deux minutes pour Jupiter de Laurent et on passe aux ficelles. Alors le show démarre, par un saut d’une force inouïe derrière Cadenas. C’est parti, la violence est sur le sable. A tour de rôle, Favier (3), Cadenas (3), Zekraoui (3) se font enfoncer. Une nouvelle envolée après Cadenas, une ficelle pour Zekraoui….et l’autre pour Cadenas. Le duel est à son comble. 10 minutes ébouriffantes pour ce Jupiter, venu d’une autre galaxie! La brute, Margasse de Rambier, est un tantinet bipolaire. Ou il est capable de sélectionner, où il exécute des percussions d’une inouïe brutalité , sur Cadenas et Favier. A la 6eme, on passe aux ficelles et le spectacle continue. Surtout avec comme catalyseur, Joachim Cadenas avec 5 tampons successifs, dont un où le taù lui accroche le pied! Sans oublier un passage à travers planches aux trousses de Favier. 12 minutes et les 2 ficelles au toril.

Previous post

Vidéo : Les As à Lunel

Next post

Vidéo : Ratis de Raynaud, du Grand Radeau à la Palme d'OR

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *