Home»A la Une»vidéo : le résumé de la 84ème Cocarde d’Or

vidéo : le résumé de la 84ème Cocarde d’Or

6
Shares
Pinterest Google+


Cadenas, tel un gladiateur, se couvre d’or
Arles
La 84eme Cocarde d’Or, dans le majestueux amphithéâtre romain, a bénéficié d’un temps ,enfin estival et a reçu une belle assistance, avide de retrouver les formidables sensations de l’édition 2015 et la belle bagarre, toute pacifique entre les deux bagarreurs Youssef Zekraoui et Joachim Cadenas. Après une magnifique capelado, et l’animation de la Gardounenque, les blancs ont fait l’invasion de la piste d’Arles. 31 droitiers, 17 gauchers et les 8 tourneurs prévus soit 56 présents. Et bis repetita, les deux protagonistes ont encore pris des risques insensés, et cette fois, c’est « Jojo » Cadenas qui a trouvé la clé….du bonheur, devançant « Youyou » d’un tout petit point, meilleur animateur aussi! Félicitations aussi à Maxime Favier, le batailleur de tous les instants et à Loïc Auzolle, prix des Arlésiens. Le prix du cocardier est revenu à Gregaù de Gillet, préféré à Aramis de Saint-Antoine, les deux plus performants.
C’est une véritable tornade blanche qui a accueilli Maï des Baumelles…Un vol de gabians où le taureau a eu du mal à emerger. Du coup, il a pris position au milieu pour se préserver. Deux grosses percussions sur Aroca et sur Garcia, qui auraient dû lui valoir un petit carmen. Aux ficelles, il se remet près des planches mais le tourniquet est réenclenché. Et avec un coeur énorme, il va les rentrer…à nouveau sans l’air. Favier avec 4 pts est en tête. Gregaù de Gillet, avec sa grande armure, se sort mieux de l’étau. Favier se fait ramener au bout. Et une longue série, bien acceptée, lui vaut carmen. Encore une action sur Favier. Du toril à l’arrastre, il fait courir ses adversaires. Puis, il va gérer au mieux sa fin de course. Gaillardet se fait accrocher sans mal. Ficelles au Mas des Fiolles, applaudi et en musique. Favier devance Auzolle et Cadenas. L’escrimeur, Aramis de Saint-Antoine, se défend avec une belle autorité, face à des attaques venues de tous les bords. Cadenas et Zekraoui remettent en vigueur leur duel 2015, promettant ainsi une belle lutte…Il se défend admirablement dans un tel contexte, sachant se déplacer avec lucidité et il en faut…Et lui aussi les 2 ficelles sur les cornes. Cadenas 7 pts et Zekraoui 5 pts! Le remplaçant de Brutus, boiteux, Cardinal de Lautier, va faire monter l’ambiance….et ce sont les premiers litiges…entre Cadenas( coupe, cocarde, gland) et Zekraoui (gland). Pendant ce temps, le taureau se jette à la planche sur Zekraoui, puis Ferriol. Montrant son penchant gaucher, il va répéter après Alarcon et Clarion. Tout à la fin, il va signer l’action du jour derrière Felix…Lui aussi, les 2 ficelles non levées. Cadenas 12, Zekraoui 7.
Infatigable coureur, Vison de Cuillé s’en sort aussi avec un beau coup de boule. Les droitiers passent à gauche, son côté favori. Zekraoui, cocarde et un gland, revient à un point…Et zou maï, les 2 ficelles rentrent. Arrive alors Jivago de Blatiere-Bessac, celui qui va départager Youssef et Joachim. Et les frissons sont là…un gland pour Zekraoui, l’autre aussitôt pour Cadenas, qui se retrouve en caleçon, au bout du raset de la journée, un instant de folie pure, dans une ambiance de….Cocarde d’Or. Du bonheur tout court et l’émotion en prime. Une ficelle levée par l’un des deux et c’est le bijou et une ligne dans le livre d’or de la course camarguaise. Ficelles au toril et victoire de Joachim Cadenas, un point devant Youssef Zekraoui. Quant à Quito de Fabre-Mailhan, les clameurs s’étant tues, il a été le seul à perdre une ficelle, cédée à Vincent Marignan. Il a effectué correctement son travail, avec la générosité de la race, coup de teston en plus. Coup de sifflet final et un bon cru 2016.

Y.Bustin

Previous post

vidéo : Le grand rendez-vous à Chateaurenard

Next post

Vidéo : Actions spectaculaires

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *